GLOBAL
INDUSTRIE
Actualités

Partager sur

La Géode est inaugurée à la Cité des sciences et de l'industrie

Que s'est-il passé cette semaine dans l'Histoire de l'industrie ? C'est pour répondre à cette question que nous vous invitons à retrouver, chaque semaine, un fait historique qui s'est produit ces jours-ci… mais en d'autres temps. Aujourd'hui, effectuons un retour de 36 ans en arrière alors qu'est inauguré un monument-symbole du quartier parisien de la Villette… et du monde de l'industrie !

 

UN SYMBOLE DES ANNÉES 80

L'image a subi la patine du temps mais sur cette archive de l'INA, on voit le président Mitterrand contempler pensivement l'un des fleurons techniques de ce milieu des années 80 qui sera, une année plus tard, rattaché à la toute nouvelle Cité des Sciences et de l'Industrie qui s'apprête à voir le jour


Nous nous trouvons dans le parc de la Villette, au cœur du 19e arrondissement de la capitale, face à un impressionnant "dôme géodésique", pour reprendre le terme de ses concepteurs, les architectes Adrien Fainsilber et Gérard Chamayou. Cette structure sphérique de 36 mètres de diamètre est constituée de treillis qui suivent ses contours incurvés, les quelque 2 580 barres en tubes d’acier dessinant toute une série de triangles entrelacés distribuant les tensions sur son ensemble, autoporteur et ne nécessitant donc pas de piliers intérieurs. Sa surface extérieure se compose de 6 433 triangles sphériques en acier poli de 1,20 mètre de côté qui réfléchissent la lumière et ne sont pas liés par des joints, ce qui leur permet d'optimiser l'effet miroir et de se dilater sans souci au gré des variations de température. Loin d'endommager l'ensemble, l'eau qui s'infiltre entre eux est recueillie dans le bassin qui encercle le bâtiment. En dessous de cet oignon de glace et de métal se trouve un ensemble de couches : l'armature métallique principale en acier, l'isolation thermique, phonique, l'étanchéité… 

 

L'INDUSTRIE FAIT SON CINÉMA

Le film nous fait alors pénétrer, à la suite du président, à l'intérieur du bâtiment, qui abrite également une société de production de films. L'on y découvre la salle de cinéma, futuriste pour l'époque. Une construction elle aussi sphérique, mais totalement indépendante de la structure extérieure : 6 000 tonnes de béton armé soutenues par un pilier central de 17 mètres. Le tout pour la bagatelle de 20 millions d'euros actuels mis au service d'un symbole des années 80 et de ses avancées technologiques, que l'on retrouve dans nombre de films et de clips de l'époque, notamment dans "Vivre ailleurs" de Jackie Quartz, artiste adepte des mises au point et aux poings.

S'il est frappant de constater qu'il existe d'autres salles sur le même modèle en France, comme celle du Futuroscope de Poitiers, elle est la seule à Paris et dans sa région, suite à la fermeture du Dôme de La Défense en 2001. A sa création, elle est gérée par une société d'économie mixte, indépendamment de la Cité des Sciences et de l'Industrie, et possède ses propres salariés. Un statut qui prend fin en 2017 quand le groupe Pathé est désigné pour sa reprise. Il lance alors un projet de modernisation toujours en cours, dont le coût est estimé entre trois et six millions d'euros.

Le défi qui l'attend est en effet de taille : dépassée par les nouvelles technologies de l'image, sa fréquentation, qui atteignait un million de personnes à ses débuts, était tombée à moins de 300 000 en 2016, et ses salariés d'une centaine dans les années 2000 à une dizaine lors de la fermeture de la salle pour travaux.

 

"La démocratie, c'est aussi le droit institutionnel de dire des bêtises" – François Mitterrand

 

ÇA S'EST AUSSI PASSÉ CETTE SEMAINE :

- 3 mai (1925) : décès du pionnier français de l'aviation Clément Ader
- 4 mai (1924) : premier vol en circuit fermé d’un hélicoptère par le Français Étienne Œhmichen
- 4 mai (1952) : un avion se pose pour la première fois au pôle Sud 
- 6 mai (1844) : inauguration du Glaciarium, première patinoire artificielle
- 6 mai (1937) : explosion du dirigeable allemand Hindenburg 
- 6 mai (1949) : EDSAC, premier ordinateur électronique, réalise son premier calcul
- 6 mai (1994) : inauguration du tunnel sous la Manche par Élisabeth II et François Mitterrand
- 7 mai (1895) : démonstration du détecteur de foudre, premier récepteur radiophonique, par le Russe Popov
- 7 mai (1915) : torpillage du paquebot anglais Lusitania
- 7 mai (1946) : création de Tokyo Telecommunications Engineering, futur Sony
- 7 mai (1952) : publication du concept du circuit intégré, base de l'informatique moderne, par l'Anglais Dummer
- 8 mai (1971) : lancement pour la première fois de 8 satellites par une seule fusée
- 9 mai (1926) : l'explorateur américain Byrd survole le pôle Nord pour la première fois
- 9 mai (1965) : décollage vers la lune de la sonde soviétique Lunik V

Le 03/05/2021