Actualités

Partager sur

Le 15 juillet 1783, le tout premier bateau à vapeur navigue… sur la Saône !

Que s'est-il passé cette semaine dans l'Histoire de l'industrie ? C'est pour répondre à cette question que nous vous invitons à retrouver, de façon hebdomadaire, un fait historique qui s'est produit ces jours-ci… en d'autres temps. Nous avons tous en tête des images de bateau à vapeur naviguant sur les eaux du Mississipi, Tom Sawyer et son copain Huckleberry Finn courant à sa poursuite sur la berge. Et pourtant… cette invention est française et son fleuve originel la Saône ! Nous vous racontons cette histoire d'eau. 
 

 

 QUAND L'INSPIRATION VIENT EN PRISON 

 

Ce 15 juillet 1783, près de 10 000 personnes sont massées à Lyon, sur les rives de la Saône. Elles viennent assister à un véritable exploit : la remontée du fleuve par un tout nouveau genre de bateau, fonctionnant à la vapeur, un peu plus d'un siècle après la célèbre invention de Denis Papin


Il est l'œuvre d'un jeune officier, le marquis Claude de Jouffroy d'Abbans, qui n'est pas ingénieur mais se passionne pour la mécanique depuis son plus jeune âge. L'histoire raconte que sa vocation lui est venue en 1772, alors qu'il n'a que 21 ans, à l'occasion d'une altercation avec le futur Charles X, pour… les faveurs d'une jeune duchesse ! Le problème est vite réglé : l'impudent jeune homme est envoyé, sur ordre de Louis XV, accessoirement grand-père de son rival, dans un cachot situé sur les îles de Lérins. Ce qui lui laisse tout le loisir d'observer depuis sa cellule le passage des galères et de mettre son enfermement à profit pour étudier les sciences.

 

 

 DU PALMIPEDE AU PYROSCAPHE 

 

En 1776, alors qu'il a tout juste 25 ans, il construit ainsi, grâce à l'aide financière de l'abbaye de Baume-les-Dames où sa sœur est chanoinesse et à celle d'un chaudronnier, un premier navire de 12 mètres de long, le Palmipède, dont une machine à vapeur actionne les rames en forme de palme. Il parvient à le faire naviguer sur le Doubs, mais le fait que les deux paires de rames de chaque côté du bateau empêchent son passage aux écluses l'incite à abandonner ce projet.


Loin de se décourager, il construit alors, avec l'aide d'un maître de forges, le Pyroscaphe, premier navire doté de deux roues à aubes, de 182 tonnes et de 46 mètres de long. C'est à ce dernier que, ce 15 juillet 1783 et à la surprise générale, il parvient à faire remonter la Saône sur plusieurs kilomètres pendant près d'un quart d'heure !

 

 

 

 UN PROJET QUI PREND L'EAU 

 

Mais pour être breveté, il doit naviguer à Paris devant les commissaires de l'Académie des Sciences. Or, la période est pour le moins chaotique. Ruiné et poussé à l'exil par la Révolution française, Jouffroy d'Abbans est ainsi forcé d'interrompre ses travaux. Il ne revient en France qu'en 1795 mais refuse ensuite de travailler pour Napoléon Ier. Il reprend finalement son projet sous la Restauration et inaugure son nouveau bateau à vapeur, le Charles-Philippe, le 20 août 1816, créant à cette occasion le premier service de navigation à vapeur sur la Seine en ligne régulière entre Paris et Montereau. Seul souci : entre temps, son concurrent américain Robert Fulton l'a doublé en lançant, dès 1807, le premier service de navigation régulier à vapeur sur l'Hudson entre New York et Albany… 

 


La fin de l'histoire est encore plus triste. Cet inventeur de génie, qui a fait entrer la France dans la Révolution industrielle, meurt en effet ruiné à l'Hôtel des Invalides le 18 juillet 1832, victime du choléra, son corps étant enseveli dans une fosse commune.

 

 

 
 

"Avec un cheval, on faisait un chevalier. Mais avec un cheval-vapeur ? N'est-ce pas tomber dans l'industrie ?" – Paul-Jean Toulet

"La volonté humaine est une force matérielle semblable à la vapeur" – Honoré de Balzac
 

 

 ÇA S'EST AUSSI PASSE CETTE SEMAINE : 

 

-    13 juillet (2019) : le télescope spatial germano-russe Spektr-RG est lancé de Baïkonour
-    14 juillet (2015) : survol au plus près de Pluton par la sonde américaine New Horizons
-    15 juillet (1840) : l'industriel français Jean-Baptiste André Godin obtient un brevet pour la fabrication d'un poêle à charbon en fonte de fer
-    15 juillet (1951) : deux fermiers français bricoleurs achèvent la construction d'un avion commencée en 1940 entièrement de leurs mains et le font voler à Auch
-    15 juillet (1975) : lancement d'Apollo-Soyouz, mission spatiale conjointe URSS / USA
-    16 juillet (1965) : inauguration du tunnel du Mont-Blanc
-    16 juillet (1969) : lancement d'Apollo 11, cinq jours avant que Neil Armstrong ne pose le pied sur la Lune
-    18 juillet (1900) : inauguration du métro parisien
 

 

Le 15/07/2020