Actualités

Partager sur

Hyper-manufacturing, le modèle « 4ème révolution industrielle »

Le redressement de l’industrie européenne passe par sa digitalisation et l’adoption du modèle hyper manufacturing qui a si bien réussi à Tesla. Une industrie hyper frugale qui gère la rareté des ressources, hyper agile pour répondre à une demande volatile, hyper connectée transparente de bout en bout dans les chaînes de valeur.

 

C’est en tout cas la thèse que défend Michaël Valentin, directeur associé d’OPEO – cabinet dédié aux mutations industrielles-, dans son dernier ouvrage « Hyper Manufacturing : l’après Lean ».

 

 

Le 15/07/2020